Regénérer votre mot de passe

Vos résultats de recherche
26 avril 2019

Comment bien démarrer son activité de loueur saisonnier

L’acquisition d’un bien immobilier s’inscrivant dans un projet de location saisonnière peut sembler être une aventure périlleuse, pourtant en prenant le temps de la réflexion on peut réaliser un investissement plus que rentable. En parlant de sujet de réflexion, « la localisation de votre futur patrimoine » en est un qui requiert une attention toute particulière.

Un emplacement de choix

l’identification du profil de locataire que vous recherchez est une étape importante qui vous permettra de vérifier que les prestations et activités à proximité, soient accessibles au budget de vos clients.

  • « J’ai envie de prendre mon maillot de bain et partir me détendre dans un cadre dépaysant »
  • « Se baigner, ok mais à la plage ou à la rivière ?« 

Poussez le jeu de la réflexion et glissez vous dans la peau de votre cible le temps de quelques questions. Au fur et à mesure que vous répondrez à ces questions, vous cernerez mieux les préférences de vos clients, vous apprendrez à les connaitre et le choix du type, de la surface, de la décoration, jusqu’à l’emplacement de votre prochain hébergement locatif deviendra une évidence. D’ailleurs question localisation, parmi les 32 communes que comptent l’archipel, les options qui s’offrent à vous sont plus que nombreuses. Elles sont toutes dotées de spécificités et d’atouts qui font leur charme. A l’image de Capesterre-belle-eau avec ses magnifiques bassins et chutes d’eau ou encore Sainte-anne avec ses somptueuses plages de sables blancs.

Une stratégie de communication efficace pour plus de visibilité

Maintenant que vous faites parti du club des heureux propriétaires, vous passez en revue votre todo list pour vérifier ce qu’il vous reste à faire.

  • Shooting photos attrayantes pour mettre en valeur le logement. Fait!
  • Rédactions des accroches et des annonces locatives. Fait!
  • Création et mise à jour de votre site internet. Fait!

Vous êtes fin prêt à entrer dans le vif du sujet vous demandez à juste titre : « Comment vais-je bien pouvoir trouver des locataires ?! » « Dois-je privilégier la location longue durée à la location saisonnière ?! » et finalement « Vais-je pouvoir maintenir un taux de remplissage suffisant pour rentabiliser mon achat ?! » et bien toutes ces questions trouveront leurs réponses lorsque vous définirez votre stratégie de communication. Hé oui! c’est la solution à vos problèmes de visibilité. car vous pourrez toujours avoir le plus beau site web de la Guadeloupe, si personne ne sait qu’il existe et qu’il permet de réserver un hébergement en 3 clics et bien tout cela ne vous sera d’aucune utilité.

Vous vous mettrez donc à la recherche de sites internet spécialisés traitant de thématiques telles que le voyage ou le tourisme, de plateforme d’annonces locatives comptabilisant un volume de visiteurs suffisamment important pour que votre annonce soit visible. Et puisque votre temps est précieux, nous en avons trouvé une qui rassemble tout ces critères. En effet sur le site Les Gîtes de Guadeloupe, vous pourrez diffuser vos annonces de location et profiter de la visibilité auprès de visiteurs vraiment intéressés par tout ce qui touche au tourisme local.

Pensez à garder une longueur d’avance sur vos concurrents en vous démarquant via de subtiles petites attentions, telles qu’une décoration de charme, des prestations originales (une corbeilles de fruit frais accompagnée d’un livret d’accueil personnalisé…). Cela rassurera sur votre sens de l’hospitalité et placera instantanément vos locataires dans un climat de confiance. Quand on y regarde de plus près ce sont tous ces petits détails qui font la différence et transforment un banal séjour en une agréable expérience.

Petits conseils : Si l’expérience est positive, n’hésitez pas (sans être trop insistant non plus) à solliciter une recommandation ou un commentaire lorsque le moment s’y prête (autour d’un barbecue par exemple). Soyez à l’écoute des premières impressions, cela vous permettra de d’améliorer votre offre.

Une rigueur administrative et une organisation à toute épreuve

N’hésitez pas à vous faire assister lors de la rédaction de vos futurs contrats de location et assurez vous que ces derniers soient remplit en bonne et due forme avant chaque remise de clés.

Si vous souffrez de phobie administrative, soyez rassuré car tout ce qui va suivre n’a absolument rien de compliqué. Vous êtes maintenant à la tête d’une activité florissante mais avec une réelle existence légale. Dans la majorité des cas, si vos revenus issus de la location représente moins de 50% de votre revenu global et si vous n’êtes pas inscrits au Registre du Commerce et des Sociétés en qualité de loueur en meublé, vous serez considéré comme un Loueurs en Meublé Non Professionnel. Vous devrez vous assurez de la conformité de vos prestations en accord avec ce que prévoient les textes de loi pour votre tout nouveau statut qui dorénavant vous permettra de pratiquer :

  • La location de chambres meublées
  • La location saisonnière
  • La location d’une partie de votre résidence principale
  • La location d’un appartement dans une résidence services exploitée par un gestionnaire

Petits conseils : L’élaboration d’un business plan vous aidera à cerner vos objectifs et à établir des schémas prévisionnels. Ces éléments vous apporteront une vision de l’évolution de votre activité sur une période donnée, vous permettant ainsi d’adapter vos offres ainsi que votre stratégie de communication en fonction du calendrier des hautes et basses saisons.

Le choix de votre prochain régime fiscal

En tant que LMNP, vous avez le choix entre deux régimes fiscaux, à savoir:

le régime microBIC

Vos recettes annuelles sont inférieures à 70 000 € Hors Taxes
Vous êtes automatiquement affilié au régime de la micro-entreprise sur les Bénéfices Industriel et Commerciaux également appelé microBIC. L’un des atouts de ce régime est que vous bénéficiez d’un abattement forfaitaire de 50%. Cela signifie que vous ne payez des impôts que sur la moitié de votre chiffre d’affaire.

le régime réel

Vos recettes annuelles sont supérieur à 70 000 € Hors Taxes
Vous ne pouvez plus bénéficier des avantages du régime des microBIC, vous appartenez désormais au régime réel. Grâce à ce régime fiscal vous pourrez déduire certains frais de vos recettes, par exemple :

  • les travaux d’entretien et de réparations (ex: travaux de peinture, réfection de toiture)
  • Acquisitions de meubles (ex: canapé, literie, cuisine, etc…)
  • frais d’agence pour l’achat du logement
  • frais d’agence pour la mise en location
  • la taxe foncière
  • les honoraires de l’expert comptable
  • les abonnements et consommations divers intégrés dans le montant du loyer
Categorie: Conseils

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas affichée

    UBINOV
    Nexity Blue Office
    5 avenue carnot
    91300 Massy

    Téléphone : 01 85 41 06 80
    Portable : 06 26 63 76 00
    @lesgitesdeguadeloupe